Il y a un souvenir d'enfance que j'aime particulièrement. C'est le détricotage de tante Jane. Chaque été ma grand-tante Jane et ma grand-mère Annie, défaisaient les pulls usés ou fatigués et les chaussettes trouées. Elles faisaient le tri entre la bonne et la mauvaise laine, puis il fallait laver celle qui allait resservir pour lui enlever son aspect frisotté et la faire sécher.

C'est là que nous intervenions, nous devions prêter nos bras pour accompagner la laine pendant que tante Jane faisait les pelotes. En règle générale à la deuxième nous n'avions qu'une idée fuir discrètement la corvée... Mais un jour j'ai été jugée assez sage pour essayer à mon tour. Et ça a été une révélation, j'adore faire des pelotes à la main ! Et si je ne me vois pas détricoter des pulls (pour l'instant), j'ai donc trouvé un grand plaisir à transformer la laine achetée sur le stand de l'Oisivethé lors du salon Marie-Claire Idées.

Il s'agit d'un kit pour tricoter le très joli modèle agréablement nommé Pain Perdu en hommage au point uilisé, le point brioche. Je dois avouer que j'apréhende un peu ce tricot qui ne ressemble en rien à ce que je connais... mais heureusement je vais être aidée puisque je me suis inscrite au KAL (Knit A Long = Tricoter ensemble) sur Ravelry. Ce Kal étant orchestré par la créatrice du modèle elle-même je devrais avoir toutes les chances de mon côté !!

Les pelotes de Jane (2)       Les pelotes de Jane (3)

Le gris est un écheveau de knit by numbers et le bleu une laine Dulcimer au doux nom de Doigts de fée DK